Le Berger de Bosnie Herzégovine et Croatie.

 

 

 

 

 

Standard FCI N° 355 / 16. 05. 2007 / F

TRADUCTION : R. Triquet.
ORIGINE : Bosnie-Herzégovine – Croatie.
DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR : 16.05.2007.
UTILISATION : Chien de troupeau et de protection du bétail ; chien de garde de la cour de ferme.
CLASSIFICATION F.C.I. : Groupe 2 Chiens de type Pinscher et Schnauzer – Molossoïdes- Chiens de montagne et de bouvier suisses. Section 2.2 Chiens de montagne. Sans épreuve de travail.

 

Bref aperçu historique.

Les descendants en voie d’extinction de types indigènes archaïques de chiens de berger génétiquement homogènes, ont formé le cheptel de base qui a servi à la reconstitution de la race Tornjak. Les chiens de la population d’origine avaient été dispersés dans des zones montagneuses de Bosnie-Herzégovine et de Croatie et dans les vallées environnantes. Les dates les plus importantes sont les années 1067 et 1374. Des écrits datant de ces périodes mentionnent pour la première fois la race de Bosnie-Herzégovine et de Croatie. Les recherches sur leur histoire et leur existence plus récente, suivies du sauvetage systématique de l’extinction, ont débuté simultanément en Croatie et en Bosnie-Herzégovine aux alentours de 1972. L’élevage continu en race pure commença en 1978. De nos jours, la population consiste en de nombreux chiens de race pure sélectionnés au cours d’une succession de générations dispersées dans toute la Bosnie- Herzégovine et la Croatie.

 

Aspect général.

Le Tornjak est un chien grand et puissant, bien proportionné et agile. Le corps est de forme presque carrée. L’ossature n’est pas légère mais toutefois ni lourde ni grossière ; ce chien est fort, harmonieux et bien proportionné, en station comme en action. Il a le poil long et épais.

 

Proportions importantes.

Le corps est presque inscriptible dans un carré. La longueur du corps ne doit pas être supérieure à la hauteur au garrot de plus de 8%. Le rapport entre la longueur du crâne et celle du museau est de 1 : 1.

 

Comportement / Caractère.

De nature calme, amical, courageux, obéissant, intelligent, digne et sûr de lui. Il est plein d’ardeur quand il garde la propriété qui lui est confiée. Il est incorruptible et méfiant à l’égard des étrangers. Il est dévoué à son maître et très calme en sa présence, très affectueux envers les personnes qui vivent dans son environnement immédiat. Il apprend vite et garde longtemps en mémoire ce qu’il a appris. Il accomplit avec plaisir les tâches qui lui sont assignées. Il est facile à dresser.

 

Tête.

Allongée. La longueur du museau est égale à celle du crâne.

 

Région cranienne.

Crâne : Les lignes supérieures du crâne et du museau sont divergentes. Les arcades sus-orbitaires sont légèrement visibles. La partie postérieure du crâne est allongée mais moyennement large.La région des arcades sus-orbitaires à l’occiput est plate. La protubérance occipitale est très légère.
Stop : Légèrement marqué.

 

Région faciale.

Truffe : Grande, avec des narines suffisamment larges. La pigmentation doit être foncée, en harmonie avec la couleur de la robe. La dépigmentation de la truffe n’est pas admise.
Museau : Rectangulaire. Le chanfrein est parfaitement droit.
Lèvres : Bien jointives avec pigmentation foncée.
Mâchoires/dents : Les mâchoires sont longues et fortes. Denture complète présentant un articulé en ciseaux parfait.
Yeux : En forme d’amande ; paupières épousant bien le globe oculaire ; couleur foncée. Pigmentation foncée du bord des paupières.
Oreilles : De dimensions moyennes, triangulaires, pliées et tombantes, attachées assez haut. Elles sont portées accolées aux joues. Elles portent un poil plus court.

 

Cou.

De longueur moyenne, puissant, porté légèrement bas. Sa peau est bien tendue. Le poil est long, abondant et forme une crinière.

 

Corps.

Garrot : Modérément ressorti.
Dos : Court, bien soutenu, modérément large et droit.
Rein : Le rein, trait d’union entre la poitrine et la croupe, est court et moyennement large ; il est un peu plus long chez les femelles.
Croupe : De longueur moyenne, large et légèrement inclinée.
Poitrine : Spacieuse, bien descendue, large et de forme ovale. Le point le plus bas est au moins au niveau des coudes. Jamais en forme de tonneau. La poitrine est forte; la pointe du sternum est modérément marquée.
Ligne du dessous : Le ventre est bien musclé. La ligne du dessous n’est pas retroussée mais se relève graduellement vers l’arrière, à partir de l’extrémité postérieure du sternum.

 

Queue.

Longue, attachée à hauteur moyenne, très mobile. Au repos, elle est tombante et, en action, elle est toujours relevée au-dessus du niveau du dos, ce qui est une caractéristique de la race. Garnie d’un poil abondant et d’un net panache.

 

Membres.

Forts et bien angulés.

 

Membres antérieurs.

Bien développés ; forte ossature ; muscles toniques. Parallèles et d’aplomb quand le chien est en station.
Epaules : De longueur moyenne, bien inclinées. L’angle scapulohuméral est d’environ 120°.
Bras : Musclés et forts. De longueur presque égale à celle de l’épaule.
Coudes : Au corps, sans serrer.
Avant-bras : Verticaux. Ossature forte, muscles developpés.
Métacarpes : Légèrement inclinés.
Pieds : Doigts cambrés et bien serrés. Ongles pigmentés, de préférence foncés. Coussinets élastiques, durs et serrés. Pigmentation foncée recherchée. Les pieds antérieurs sont plus développés que les postérieurs.

 

Membres postérieurs.

Forts et parallèles. Quand le chien est en station, d’aplomb avec l’angulation adéquate. Grasset bien coudé.
Cuisses : Larges, fortes, bien musclées.
Jambes : Bien musclées, fortes, larges, de même longueur que la cuisse.
Jarrets : Fermes, placés un peu haut.
Métatarses : Forts. Présence possible d’ergots.
Pieds : Doigts cambrés et bien serrés. Ongles pigmentés, de préférence foncés. Coussinets élastiques, durs et serrés. Pigmentation foncée recherchée.

 

Allures.

Le Tornjak est un trotteur . Le mouvement est équilibré, souple, avec beaucoup d’extension, harmonieux, avec une forte poussée de l’arrière. En action, la ligne du dos est ferme.

 

Peau.

Epaisse, elle épouse bien la forme du corps.

 

Robe.

.

Poils.

En général, le Tornjak est un chien à poil long qui présente du poil court à la face et aux membres. Le poil de couverture est long, épais, rude et droit. Il est particulièrement long sur la partie supérieure de la croupe ; sur les épaules et le dos il peut être également légèrement ondulé. Il est court sur le museau et le front et en montant jusqu’à une ligne imaginaire d’une oreille à l’autre, sur les oreilles et la partie antérieure des membres et des pieds. Il est particulièrement abondant autour du cou (crinière), dense et long sur les cuisses (culotte). Il forme des franges le long des avant-bras. Chez les chiens bien en poil, il est aussi particulièrement abondant à l’arrière des métatarses. La queue est abondamment fournie de poils très longs. Le sous-poil d’hiver est long, très épais et d’une bonne texture laineuse. Le poil est épais et dense et ne doit pas former de raie le long du dos.

 

Couleurs.

En général, le Tornjak est particolore avec des marques distinctes de diverses couleurs uniformes. Habituellement, la couleur de fond dominante est le blanc. Certains chiens peuvent avoir un manteau noir et des marques blanches que l’on trouve le plus fréquemment autour du cou, sur la tête et le long des membres. Il peut également y avoir des sujets presque blancs avec seulement de petites taches de couleur.

 

Taille.

Hauteur au garrot : Mâles : 65 – 70 cm. Femelles : 60 – 65 cm. Avec une tolérance de plus ou moins 2 cm.

 

Défauts.

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.
• Ossature trop fine ou trop lourde.
• Tête trop fine ou trop grossière.
• Défauts concernant les oreilles (attache, longueur, poil).
• Denture en pince.
• Absence de 2 P2, 2 P3. Absence de plus de 2 P1.
• Dos trop long.
• Dos de carpe ; dos ensellé.
• Chien nettement surbâti.
• Angulation défectueuse.
• Coudes en dedans ou en dehors.
• Queue posée sur le dos.
• Queue insuffisamment fournie.
• Poil de longueur insuffisante.
• Masque foncé.
• Pieds affaissés.

 

Défauts éliminatoires.

• Sujets agressifs ou peureux.
• Manque de type (sujets « pas dans le type »).
• Déviation par rapport au type sexuel.
• Anomalies de la couleur ou de la forme des yeux (oeil vairon, expression méchante, yeux de couleur différente).
• Entropion, ectropion.
• Prognathisme supérieur ou inférieur.
• Absence de toute autre dent que celles mentionnées plus haut dans « défauts ».
• Poil trop court.
• Manque de sous-poil.
• Queue nouée.
• Absence de queue.
• Sujets unicolores.
• Albinisme.
• Couleurs distribuées de façon atypique sur le corps.
• Ecart par rapport aux limites de taille (tolérance inlcuse).
• Modification frauduleuse du chien ou trace de telles pratiques par l’emploi de substances ou par la chirurgie.
Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.

 

N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

 

Source du standard officiel: SCC.

 

Dernière mise à jour le 15.02.2008