Le Berger d'Asie Centrale.

 

 

 

 

 

Standard FCI N°335 / 25.01.1989 / F

ORIGINE : Russie
TRADUCTION : Mme A. Allain, Professeur à l’université de Lille III, avec la collaboration du Pr R.Triquet.
CLASSIFICATION F.C.I.: Groupe 2 Chiens de type Pinscher et Schnauzer – Molossoïdes – Chiens de montagne et de bouvier suisses et autres races. Section 2.2 Molossoïdes, type montagne. Sans épreuve de travail.

 

Les bergers d’Asie Centrale sont des chiens de taille au-dessus de la moyenne et de grande taille, d’un type de constitution grossier, forts, audacieux, méfiants envers les étrangers, peu exigeants, qui s’adaptent facilement aux différentes conditions climatiques. Tout cela permet d’utiliser largement les bergers d’Asie Centrale dans les différentes régions du pays. Les principales régions de pénétration des bergers d’Asie Centrale sont les républiques d’Asie Centrale et les régions qui les entourent.

 

Type de constitution.

Grossier, avec une ossature massive et une musculature puissante. On rencontre souvent des chiens de cette race avec une tendance à la mollesse. La peau épaisse, avec un tissu sous-cutané bien développé et suffisamment élastique, forme souvent des plis dans la région du cou.
Défauts : Obésité.
Défauts graves : Faiblesse de constitution, rachitisme, faiblesse musculaire.

 

Indice de format.

Pour les mâles : 100 - 105
Pour les femelles : 102 - 108
Défauts : Légères déviations par rapport au format indiqué.
Défauts graves : Fortes déviations par rapport au format standard.

 

Hateur au garrot.

Pour les mâles pas moins de 65 cm
Pour les femelles pas moins de 60 cm.
Défauts : Hauteur au garrot comprise entre 64 et 60 cm pour les mâles; entre 60 et 58 cm pour les femelles.
Défauts graves : Hauteur au garrot inférieure à 60 cm pour les mâles ; inférieure à 58 cm pour les femelles.

 

Particularités du comportement.

Type de très grande activité nerveuse, équilibré-tranquille. La réaction prédominante est de défense sous une forme active.
Défauts : Manque d’allant excessif, caractère craintif.
Défauts graves : Très grande excitabilité, couardise.

 

Type sexuel.

Bien accentué. Les mâles sont plus virils, plus forts et plus massifs que les femelles. Le dimorphisme sexuel est nettement marqué.
Défauts graves : Mâles de type femelle. Cryptorchidie unilatérale et bilatérale.

 

Robe.

.

Poil.

Poil grossier, droit avec un sous-poil bien développé. Sur la tête et la face antérieure des membres, poil court, bien couché contre la peau.
On distingue les chiens suivant la longueur de leur poil :
a) A poil long (7-8 cm) sur 1’épine dorsale et la surface du corps, en particulier sur les oreilles, le cou, la face postérieure des membres antérieurs et postérieurs et sur la queue.
b) A poil court (3-5 cm) et lisse.
Défaut graves : Pelage, très court sans sous-poil, poil mou ondulé ou frisé.

 

Couleurs.

Blanc, noir, gris, paille, roux, gris-brun, tigré, pie et tacheté.

 

Tête.

Massive, large dans la région du crâne avec zygomatiques fortement développés. Front plat, stop à peine marqué. Le chanfrein est un peu plus court que la longueur du crâne, large entre les yeux, ne se rétrécissant presque pas dans la direction de la truffe. Vu de face et de dessus, le museau parait rectangulaire, tandis que de profil il a une forme tronquée avec une lèvre supérieure épaisse qui pend aux commissures. La truffe est forte et noire. Chez les chiens de couleur claire, on admet une truffe marron.
Défauts : Tête allégée, zygomatiques très saillantes, front bombé, stop très marqué, arcades sourcilières saillantes, museau raccourci ou allongé. Peau ridée sur la tête.
Défauts graves : Tête étroite, légère, museau pointu et retroussé.

 

Oreilles.

Petites, pendantes, attachées bas, de forme triangulaire (on les coupe court aux chiots).
Défauts : Oreilles attachées haut, non coupées.

 

Yeux.

Sombres, largement écartés, arrondis, disposés droit.
Défauts : Yeux clairs ou disposés obliquement. Paupières pendantes. Présence de taie.

 

Dents.

Blanches, fortes, s’adaptant étroitement. Les incisives sont disposées à la base en une seule ligne. Articulé en ciseaux.
Défauts : Dents usées de manière disproportionnée à l’âge. Présence de dents cassées n’entraînant pas de déformation de l’articulé. Absence de plus de deux premières prémolaires ou absence d’une première et d’une deuxième prémolaire. Légère teinte jaune des dents.
Défauts graves : Dents petites, rares. Incisives irrégulièrement disposées. Toutes les déviations par rapport à l’articulé normal. En ciseaux. Absence d’une incisive ou d’une canine. Absence d’une troisième ou d’une quatrième prémolaire ou d’une molaire. Dents à l’émail fortement endommagé.

 

Cou.

Court, musclé, porté bas, formant avec la ligne du dos un angle d’environ 30 à 40°.
Défauts : Cou allongé, avec une musculature insuffisante. Fanon très marqué.

 

Poitrine.

Large, haute, aux côtes arrondies. La ligne inférieure de la poitrine se trouve au niveau des coudes ou plus bas.
Défauts : Poitr ine aplatie, plutôt menue. Peau pendant nettement sous la poitrine.
Défauts graves : Poitrine plate, étroite, menue, insuffisamment développée.

 

Ventre.

Modérément relevé.
Défauts : Ventre trop relevé (levretté) ou avalé (volumineux).

 

Garrot.

Haut bien marqué, surtout chez les mâles. La hauteur au garrot est supérieure de 1 ou 2 cm à la hauteur de la croupe.
Défauts : Garrot bas, ressortant insuffisamment au-dessus de la ligne du dos.

 

Dos.

Fort, droit, large.
Défauts : Dos mou ou voussé.
Défauts graves : Dos affaissé ou bossu.

 

Rein.

Court, large, légèrement bombé.
Défauts : Rein allongé, droit ou trop bombé.
Défauts graves : Rein long, étroit ou affaissé.

 

Croupe.

Large, musclée, presque horizontale.
Défauts : Croupe un peu en biais.
Défauts graves : Croupe étroite, courte, fortement oblique. Croupe très haute.

 

Queue.

Attachée haut, en forme de faucille, tombante ; elle atteint le jarret. Se coupe court.
Défauts : Queue non écourtée.

 

Membres.

.

Membres antérieurs.

Vus de face : droits et parallèles. La longueur des antérieurs jusqu’aux coudes (du sol au coude) est légèrement supérieure à la moitié de la hauteur du chien au garrot. Angle de l’articulation scapulo-humérale d’environ 100°. Avant-bras droits, massifs, longs. Métacarpes courts, larges, forts, d’aplomb.
Défauts : Petit écart de l’angle d’articulation de l’épaule. Pieds légèrement en dedans ou légèrement en dehors, métacarpes un peu mous.
Défauts graves : Epaules droites ou trop fermées, déformation des os des membres. Métacarpes mous. Pieds fortement en dedans ou en dehors.

 

Membres postérieurs.

Disposés parallèlement, un peu ouverts au niveau des articulations du genou (grasset) et du jarret. Jambes courtes. Métatarses épais, placés d’aplomb.
Défauts : Petits écarts par rapport au parallélisme des postérieurs, léger rapprochement des jarrets. Angulation arrière un peu droite.
Défaut graves : Déviations nettement marquées par rapport au parallélisme des membres. Membres arqués. Angulation arrière exagérément droite.

 

Pieds.

Forts, ovales, compacts.
Défauts : Pieds ouverts, allongés, plats.
Défauts graves : Pieds fortement ouverts, très plats.

 

Allures.

Le trot lourd raccourci et le galop sont les allures les plus caractéristiques de cette race de chiens. Au trot les membres doivent se mouvoir dans la rectitude, avec un certain rapprochement des antérieurs vers une ligne médiane.
Défauts : Légères déviations par rapport aux allures normales.
Défauts graves : Mouvements contraints, entravés.
Défauts éliminatoires : Tout écart par rapport à l’articulé correct, en ciseaux. Cryptorchidie unilatérale ou bilatérale. Testicule atrophié. Absence d’une incisive ou d’une canine, d’une troisième prémolaire ou d’une quatrième prémolaire ou d’une molaire. 

 

N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

 

Source du standard officiel: SCC.

 

Dernière mise à jour le 15.02.2008