Le Barbet.

 

 

 

 

 

Standard F.C.I. N°105 / 09.05.06 / F

ORIGINE : France.
DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR : 08.07.1999.
UTILISATION : Chien d’eau pour la chasse à la sauvagine. Le chien d’eau est plus qu’un simple rapporteur, il doit rechercher et débusquer le gibier caché dans la végétation aquatique et le faire lever. Il rapporte ensuite la pièce tirée par son maître. Ne craint pas le froid, va à l’eau par tous les temps.
CLASSIFICATION F.C.I. : Groupe 8 Chiens rapporteurs de gibier - Chiens leveurs de gibier - Chiens d’eau. Section 3 Chiens d’eau. Avec épreuve de travail.

 

Bref apperçu historique.

Très ancienne race, commune dans toute la France, utilisée pour la chasse au gibier d’eau, décrite ou citée dans plusieurs ouvrages dès le 16ème siècle.

 

Aspect général.

Chien de type médioligne, de taille moyenne, caractérisé par une épaisse toison laineuse qui lui assure une protection efficace contre le froid et l’humidité. Le poil forme une barbe au menton, ce qui a donné le nom à la race.

 

Proportions importantes.

Museau légèrement plus court que le crâne. La longueur du corps, mesurée de la pointe de l’épaule à la pointe de la fesse, est légèrement supérieure à la hauteur au garrot.

 

Comportement / Caractère.

Equilibré, très attaché à ses maîtres, très sociable, aimant l’eau, même très froide.

 

Tête.

Le poil du crâne doit retomber jusqu’au chanfrein. La barbe est longue et fournie ; la moustache recouvre tout le chanfrein ; elle est très fournie.

 

Région cranienne.

Crâne : Arrondi et large.
Stop : Marqué.

 

Région faciale.

Truffe : Large, aux narines bien ouvertes, de couleur noire ou marron selon la couleur de la robe.
Museau : Bien carré. Le chanfrein est large.
Lèvres : Epaisses, bien pigmentées, entièrement recouvertes de poils longs. Le bord des lèvres est noir ou marron.
Mâchoires/dents : Mâchoires d’égale longueur. Articulé en ciseaux. Denture forte. Incisives bien développées et bien rangées.
Yeux : Ronds, de préférence marron foncé. Le bord des paupières est noir ou marron.
Oreilles : Attachées bas (à la hauteur de l’oeil ou un peu plus bas), longues, plates, larges, garnies de longs poils formant des mèches. Lorsqu’on les rassemble devant la truffe, elles dépassent celle-ci d’au moins 5 cm (avec le poil). Le cartilage des oreilles dépasse la commissure des lèvres.

 

Cou.

Court et fort.

 

Corps.

Dos : Dos solide, dessus bien soutenu.
Rein : Voussé, court et fort.
Croupe : Profil arrondi, prolongeant harmonieusement la ligne du rein.
Poitrine : Large, bien développée, haute, descendant au niveau du coude ; côtes arrondies mais pas en tonneau.

 

Queue.

Un peu relevée, dépassant l’horizontale quand le chien est en action, attachée bas, formant un léger crochet à l’extrémité.

 

Membres.

 

Membres antérieurs.

Epaules : Obliques. L’angle scapulo-huméral varie entre 110 et 115°.
Bras : Forts et musclés.
Avant-bras : Droits, forte ossature, bien d’aplomb, complètement recouverts de poils longs.

 

Membres postérieurs.

Cuisses : Légèrement obliques, bien gigotées.
Jarrets : Bas, bien coudés.
Métatarses : D’aplomb.

 

Pieds.

Ronds, larges, recouverts de poils.

 

Allures / Mouvements.

Allures faciles, les membres se déplaçant dans l’axe du corps. Extension moyenne des antérieurs et bonne poussée des postérieurs.

 

Peau.

Relativement épaisse.

 

Robe.

.

Poil.

Long, laineux, frisé, pouvant former des mèches. Le poil est fourni, recouvrant tout le corps à l’état naturel. C’est une caractéristique essentielle de la race. La barbet peut être toiletté de façon spécifique pour faciliter son travail et son entretien.

 

Couleurs.

Unicolore noir, gris, marron, fauve, sable, blanc, ou plus ou moins panaché. Toutes les nuances du fauve et du sable sont acceptées. La nuance devra de préférence être la même sur l’ensemble du corps.

 

Taille.

Hauteur au garrot : de 58 cm à 65 cm pour les mâles, et de 53 à 61 cm pour les femelles. Avec tolérance de + ou – 1 centimètre.

 

Défauts.

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.
Tête fine et étroite, chanfrein mince et trop long, lèvres fines.
Prognathisme supérieur ou inférieur. Mâchoire déviée.
Yeux clairs.
Oreilles attachées haut (plus haut que l’oeil), fines, courtes, étroites.
Cou grêle.
Ligne du dessus creuse.
Rein long et faible.
Croupe étroite.
Poitrine étroite.
Queue attachée haut, recourbée sur le dos, enroulée ou plaquée sur la croupe ou le rein. Anourie, brachyourie.
Epaules étroites.
Bras maigres.
Avant-bras d’une ossature fine, membre frangé.
Membres postérieurs : Cuisse plate, jarrets droits, membre frangé ; présence d’ergots. Pieds fins et étroits, découverts.
Peau fine.
Poil court, rêche, non laineux, non frisé.
Couleurs : Toutes autres robes que celles mentionnées dans le standard.

 

Défauts éliminatoires.

 Chien agressif ou peureux.
Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.

N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

 

Source du standard officiel: SCC.

 

Dernière mise à jour le 30.01.2008